· 

Les murmures littéraires - Étape 1

L'aventure continue !

Si vous avez atterri ici, (déjà, bienvenue ;)) sans savoir exactement de quoi il s'agit, je vous propose de le découvrir à travers l'article précédent qui explique en détails ce qu'est le concours organisé par l'association des Murmures Littéraires.

 

Maintenant entrons dans le vif du sujet voulez-vous !

 

Le concours des Murmures a clôturé ses admissions le 28 Février dernier, avec un taux de participation trois fois supérieur à celle de son année précédente (rien que ça !). La question demeure : combien de manuscrits ? Oui parce que deux fois trois, ça fait toujours que six. Eh bien, non. Cette année, 406 manuscrits ont été envoyés ! (répartis dans sept genres différents, rappelons-le)

 

La toute première phase réside en une pré-sélection des textes envoyés. Tous les manuscrits ne respectant pas scrupuleusement les conditions du règlement ont malheureusement été écartés du concours. Compte tenu de l'importance des envois, le comité de direction des Murmures a dû effectuer un écrémage un peu plus large, afin que les juges puissent lire les romans toujours en lice dans le temps imparti. Ce n'est pas évident de gérer trois fois plus de manuscrits ! Toutefois, chaque auteur.e.s s'est vue offrir un retour sur les raisons de sa non sélection pour la suite de l'aventure. :)

 

Le concours s'est donc poursuivi avec 223 textes envoyés aux juges des différentes catégories de la compétition ! Une bonne pile à lire pour chacun d'entre eux. Pour chaque manuscrit, deux juges ont été amenés à lire la première moitié de l'oeuvre, afin de fournir une fiche de lecture avec : un barème, une note et une mention, visant à évaluer les points positifs et négatifs de l'histoire. Ces fiches ont été communiquées aux auteur.e.s le 8 Mai, a l'issue de la fin de la première étape !

 

*roulements de tambour*

75 manuscrits ont été sélectionnés afin d'accéder à la seconde étape du concours des Murmures Littéraires ! Félicitations à leurs auteur.e.s, qui accèdent à la dernière marche avant l'annonce des résultats ! Normalement le 18 Juillet, pour rappel. ;)

 

Si vous êtes curieux ou curieuse à propos des manuscrits qui poursuivent l'aventure, vous pouvez vous rendre sur le site des Murmures Littéraires afin de connaître les titres des romans sélectionnés.

 

Voici la répartition des 75 textes selon les catégories :

- Science-fiction : 8 (mon registre préféré :D)

- Romance : 6

- Historique : 6

- Contemporain : 18 (ouh, il y a du monde !)

- Suspense : 4 (voilà où concourir pour avoir moins de concurrence)

- Urban Fantasy : 12

- Fantasy : 21 (le genre favori des auteur.e.s on dirait bien)

 

Voilà, vous savez tout à propos du concours ! :D

Et c'est pas fini ! - Appel à texte "Murmures"

Effectivement, le concours se poursuit, et pour ma part j'ai plus que hâte de découvrir les vainqueurs ! Mais l'association des Murmures Littéraires a également décidé de lancer un appel à texte sur le thème de "Murmures", afin de valoriser la diversité des formats littéraires. Le concours mets en avant les Romans, nous allons à présent parler Nouvelles, Poèmes, Contes, Récits épistolaires et Pièces de théâtre (courtes) ! Rien que ça !

 

Le genre littéraire, tout comme la forme, est libre. Toutefois, il faudra respecter une limite de mots entre 1000 et 4000 dans chaque registre, hormis pour la poésie, où le texte devra compter entre 300 et 3000 mots. À la fin du concours, les textes lauréats de cet appel à texte seront regroupés dans une anthologie, et le premier prix recevra une récompense de 50€.

 

Attention, les candidatures sont ouvertes jusqu'au 1er Juillet, il ne vous reste donc plus qu'un mois si vous souhaitez vous lancer dans l'aventure ! ;)

Interview avec les Murmures Littéraires

Avant-propos :

Éloïse Hailone : Il y a déjà beaucoup d’informations sur murmures-litteraires.fr, mais pouvez-vous nous rappeler en quelques mots les origines du concours ?

Les murmures littéraires : Le concours visait au départ à rassembler les communautés internet d’entraide littéraire autour d’un concours de manuscrits, en partenariat avec des maisons d’édition. Créé en 2019, le concours vise à aider de jeunes autaires* à intégrer le monde de l’édition, en jouant (en quelque sorte) le rôle d’un agent littéraire pour les lauréats. L’association a pris son indépendance des collectifs d’entraide lorsqu’elle est devenue une communauté à part entière.

 

Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas (dont je faisais partie), autaire signifie : "Personne dont le genre est inconnu ou non-binaire et qui a rédigé un ouvrage de littérature, de science ou d'art."

 

Éloïse : Votre projet, qui veut aider des écrivains à accéder à l’édition, a pris la forme d’un concours. Pourquoi ? Avez-vous songé à d’autres alternatives au départ ?

Les murmures : Le concours nous est immédiatement apparu comme la solution la plus évidente. Un concours est, paradoxalement, plus facile à organiser sur le long terme, puisqu’il est régit par des phases d’inscription, de lecture et de résultats. Les dates permettent de cadrer l’avancée du projet et de ménager aussi des temps de pause entre deux éditions. 

Nous ne pouvons pas nous permettre d’accompagner tous les autaires vers l’édition : certains manuscrits nécessitent encore du travail et nous n’avons pas les moyens de nous consacrer, de manière bénévole, à un travail de forme et de fond trop important. Ce serait également faire une concurrence déloyale à tous les professionnels travaillant dans le domaine : nous voulions plutôt intervenir en tant que nouvel acteur du monde littéraire. De plus, nous ne souhaitons fournir que les manuscrits nous ayant le plus plu à nos maisons d’édition partenaires. Le format du concours nous permet donc d’être très sélectifs sur les manuscrits qu’on accompagne vers l’édition, tout en prodiguant des conseils aux autaires qui ne sont pas sélectionnés.

Cependant, nous n’excluons pas que nous allons nous diversifier à l’avenir et proposer d’autres activités en parallèle de notre concours de manuscrits. Nous avons déjà lancé un appel à textes pour promouvoir la littérature courte et nous publierons nous-mêmes les gagnants dans une anthologie illustrée.

 

Éloïse : L’engouement des auteur.es pour le concours des Murmures Littéraires est révélateur d’une vraie envie d’accéder à l’édition. Vous vous placez un peu comme un pont entre le comité de lecture et la maison d’édition ?

Les murmures : Les maisons d’édition reçoivent de plus en plus de manuscrits, et ont donc de moins en moins de temps à accorder à leur lecture. Les réponses détaillées se font rares, en particulier dans les grandes structures. Nombre de manuscrits très qualitatifs passent entre les mailles du filet et n’ont pas la chance qu’ils méritent. Notre concours se présente comme un nouvel acteur, qui permet aux participants d’avoir un retour sur leurs écrits et aux lauréats d’accéder au « haut de la pile » des éditeurs. Grâce à notre sélection, les maisons d’édition leur accordent une attention supplémentaire mais aussi répondent dans des délais plus réduits (3 mois, contre 6 mois habituellement). Les lauréats reçoivent des retours argumentés des éditeurs. 

Le concours :

Éloïse : Globalement, comment se passe cette troisième édition du concours des Murmures littéraires ? Tout va bien dans les coulisses ?

Les murmures : Depuis les deux premières éditions, l’équipe a beaucoup grandi. Nos juges échangent régulièrement autour de leurs lectures et de très belles amitiés se sont nouées en interne. Avec les résultats de la première étape, nous avons pu échanger avec les participants et nous avons été agréablement surpris par le nombre de retours enthousiastes que nous avons reçus à propos de nos fiches de lecture. C’est donc un bilan très positif pour l’instant !

 

Éloïse : Comment avez-vous réussi à gérer cette incroyable avalanche de manuscrits lors des présélections ? Quels choix ont dû être faits et pourquoi ?

Les murmures : Nous avons reçu 406 manuscrits, ce qui a largement dépassé nos prédictions. Nous sommes très heureux de cet engouement manifeste. Cela nous a néanmoins contraints à intensifier notre recrutement de juges, et surtout à faire une présélection plus drastique que prévu : sur la base du synopsis et des premières pages, nous avons éliminé un certain nombre de candidats, y compris certains ayant du potentiel mais dont les manuscrits ne nous semblaient pas encore assez aboutis. Nous avons dû consacrer bien plus de temps que prévu à la lecture des synopsis et des manuscrits, puisque nous avons tenu à argumenter chaque refus à travers un retour de quelques phrases. Nous avons aussi permis la réinscription de ces manuscrits refusés à une prochaine édition.

 

Éloïse : Il y a eu beaucoup de participation donc, y a-t-il des genres plus représentés que d’autres ? Est-ce que la répartition des 75 sélectionnés pour la finale est représentative ?

Les murmures : La littérature de l’imaginaire, et plus particulièrement la fantasy, a été très représentée. 24,5% des manuscrits reçus sont inscrits en fantasy, c’est la catégorie la plus importante. Nous avons également constaté une hausse importante des manuscrits en contemporain vis-à-vis des années précédentes, avec 18,9% d’inscrits. Cependant, nous avons sélectionné les autaires passant à la seconde étape non pas en les comparant à leur catégorie, mais plutôt en jugeant de leur qualité. Les pourcentages ont donc changé vis-à-vis de ceux des inscriptions (par exemple, le contemporain représente 22,6% des autaires sélectionnés pour l’étape 2). 

 

Éloïse : J’ai lu sur votre site qu’il y a soixante douze juges, c’est une sacrée équipe ! Comment ont-ils été recrutés ? Y a-t-il des profils très diversifiés ?

Les murmures : Les volontaires ont passé un test de recrutement visant à mettre en lumière leurs compétences en termes d'analyse, d'objectivité, de rédaction et d'argumentation. Les personnes ayant validé le test ont pu rejoindre l'équipe de juges. Puis, ils ont répondu à un questionnaire afin d'attribuer le nombre de manuscrits correspondant à leur capacité de lecture et à leurs goûts littéraires. Les juges ont des profils variés : des étudiants, des personnes dans la vie active, de formation littéraire ou scientifique. Certains sont même des autaires publiés, des membres de comités de lecture ou des professionnels des métiers du livre. Chaque juge apporte sa vision, son approche particulière, son expérience de vie, et cela se ressent à la fois dans les fiches et dans les discussions enrichissantes que nous pouvons avoir en interne.

 

Éloïse : Sans trop nous en dévoiler : y a-t-il eu des gros coups de cœur dans les retours du jury ?

Les murmures : Les titres de ces manuscrits sont encore confidentiels, mais certains membres du jury ont rencontré de grands coups de cœur. Nous avons très hâte d’annoncer les résultats, mais aussi de présenter ces romans à nos partenaires ! (Il est presque certain que certains autaires participants trouveront parmi les membres du jury des acheteurs, si iels publient leur livre).

 

Éloïse : Encore trois mois avant l’annonce des résultats : est-ce que vous en savez un peu plus concernant l’organisation d’une remise des prix (à Paris je crois) ?

Les murmures : Nous sommes encore en train de préparer la remise des prix, donc nous ne pouvons pas encore communiquer sur un certain nombre d’informations. Nous pouvons néanmoins d’ores et déjà annoncer que cela se déroulera fin août à Paris. Y seront invités tous les gagnants, les partenaires, les maisons d’édition partenaires et les membres actifs bénévoles de l’association. Les détails seront dévoilés prochainement. ;)

L'après concours :

Éloïse : Le concours a pour vocation d’aider les écrivain.e.s à trouver une maison d’édition qui convienne à leur manuscrit. Il y a de plus en plus de romans publiés grâce au concours, ça veut dire que le processus fonctionne bien ?

Les murmures : En effet ! Les maisons d’édition qui s’investissent dans le partenariat sont très à l’écoute des nouveaux autaires, donc elles n’hésitent pas à leur donner leur chance. Nous comptons de plus en plus d’autaires publiés parmi nos lauréats et nous sommes toujours ravis d’entendre de leurs nouvelles ou de nous procurer leurs livres (certains membres de l’association ont commencé une collection !).

 

Éloïse : Les maisons d’éditions partenaires reviennent d’une édition sur l’autre. Est-ce que le contact est facile ? Pouvez-vous nous en raconter un peu plus à ce sujet ?

Les murmures : Nous souhaitons nous consacrer à un nombre restreint de partenaires pour prendre le temps de communiquer avec eux, notamment lors des différentes étapes du concours où nous les informons des avancées. Nous souhaitons travailler avec nos maisons d’édition sur le long terme et c’est pour cela que nous construisons, d’année en année, notre réseau.

 

Nos places pour intégrer de nouvelles maisons d’édition sont assez limitées. Néanmoins, nous ne sommes jamais fermés à de nouvelles possibilités et nous démarchons, avant chaque édition, de nouveaux éditeurs avec qui nous souhaitons travailler. C’était le cas cette année des éditions Plume Blanche, Livr’S et L’Alchimiste qui sont maintenant nos partenaires. Nous recherchons avant tout des maisons d’édition sérieuses et dynamiques, dont nous apprécions les publications.

Plusieurs maisons d’édition nous ont déjà contactés pour devenir partenaires. Nous étudions ces demandes avec attention, chaque année, lors de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’association en septembre (une réunion durant plusieurs jours, qui regroupe tous les membres de l’association et où nous votons les décisions principales relatives au concours et à nos autres activités). 

 

Éloïse : Trois années, trois éditions, toujours plus de manuscrits. Le projet grandit et évolue. Quelles sont les prochaines perspectives ?

Les murmures : Nous sommes très heureux de voir l’évolution de l’association ! Après la remise des prix du concours de romans, nous allons nous rassembler pour voter les décisions relatives à la quatrième édition du concours qui sera reconduit l’année prochaine. Nous continuerons à communiquer autour de nos lauréats. 

Nous allons également publier l’anthologie illustrée de notre appel à textes sur le thème « Murmures ». Il s’agira de mettre en avant des auteurs dont nous voulons encourager le talent, mais aussi des artistes dont nous souhaitons mettre en valeur le travail. Nous nous associerons à divers partenaires pour diffuser le recueil qui sera mis en vente. Nous avons encore d’autres idées de projets à mettre en place, mais nous ne pouvons pas encore en dire plus pour l’instant. ;)

Écrire commentaire

Commentaires: 0