· 

L'alchimiste - Lessive Écologique

La marque : L'alchimiste - Lessive Écologique

Fondatrice : Sarah Bonomo

Disponible : boutique en ligne

 

 

Pour la petite histoire :

 

J'ai découvert cette petite nouvelle entreprise sur Ulule, dans une période où je passais tout plein de temps à regarder les nouveaux projets en matière de roman ou d'écologie. Bien que je me sente concernée par tout ce qui touche à l'écologie, après une unique tentative désastreuse pour faire mon propre shampoing, ça m'a passé l'envie de jouer au petit chimiste chez moi pour concevoir des produits qu'on achète généralement tout près et avec plein de composants aux noms illisibles dedans (quelqu'un sait ici ce que c'est le Cocamidopropyl Betaine ?). Toutefois, ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas envisageable de trouver des alternatives, et de faire des compromis. En matière de lessive, j'ai donc oublié l'idée d'essayer d'en faire par moi-même, mais cette campagne Ulule m'a parue être une opportunité d'essayer autre chose, de plus écologique, avec un minimum d’inconvénients à changer mes habitudes. 

 

 

Comment ça marche :

 

Le concept initial de L'alchimiste est de proposer de la lessive en poudre que l'on verse dans une bouteille en verre et à laquelle il faut simplement ajouter de l'eau chaude (il faut bien secouer aussi, un peu d'huile de coude) pour créer une lessive liquide comme on en trouve de partout. Point du vue pratique, on peut difficilement faire plus simple, et ça déjà ça me plaît. Ensuite, la poudre proposée ne contient que trois ingrédients : du savon de Marseille, du bicarbonate de soude et des cristaux de soude, c'est simple, c'est clair, on sait où on met les pieds. Enfin, on a une seule bouteille en verre qu'on réutilise à chaque fois, et les recharges de lessive en poudre que l'on reçoit sont dans un sachet qui va directement au recyclage. 

 

Depuis la campagne Ulule, où il n'y avait en prévente que des kits de premier utilisateur (bouteille + x nombre de recharges), l'Alchimiste a ouvert sa boutique en ligne, et propose un peu plus de produits, même si on reste dans le même esprit de clarté écologique. Il y a notamment de la lessive en poudre à mettre directement dans la machine, sans passer par l'étape bouteille et secouage. 

 

 

Ce que j'en pense :

 

Pour commencer, j'avais choisi de prendre sur Ulule le Pack Découverte, c'est à dire une bouteille contenant l'équivalent d'une recharge de lessive à l'intérieur, en poudre, pour lequel j'ai payé 15 euros (c'est un peu cher c'est vrai). Après tout, ce n'est pas parce que sur le papier ça a l'air sympa que ça va bien fonctionner ensuite. Ma première expérience avec la lessive de l'Alchimiste a été un peu rock'n'oll. Comme indiqué sur la bouteille, j'ai rempli d'eau chaude, et j'ai secoué pendant un petit moment. Sauf que ça a fait un gros tas au fond de la bouteille et que ça ne s'est vraiment pas très bien mélangé. J'étais un peu septique, et je me suis donc munie d'une cuillère pour mieux mélanger eau et poudre. Ça a un peu mieux fonctionné et j'ai eu ma bouteille de lessive, même si il y avait un peu des grumeaux. Après coup, je soupçonne que ça a donné ça du fait que j'avais un peu laissé traîner la bouteille avant de m'en servir, et que mes colocataires l'avait ouverte pour regarder, ça avait peut-être prit un peu l'humidité avant. Bref. 

J'étais donc plutôt septique quand je m'en suis servie pour la première fois. Toutefois, mon linge était propre à la sortie de la machine, il sentait bon, et surtout il ne sentait pas trop fort (si vous aimez bien que ça sente bien le propre, ils conseillent sur le site de L'alchimiste d'ajouter un peu d'huile essentielle dans votre machine). Même le plus difficile de mes colocataires, qui nous a fait changé bien trois ou quatre fois de lessive a été satisfait du résultat. Nous étions donc fasse à un succès assez inopiné, mais j'étais ravie. 

Nous avons consommé toute la bouteille en quelques semaines, comme prévu, et hormis qu'il vaut mieux la secouer un peu avant de s'en servir, pour bien remélanger, il n'y a vraiment aucun bémol avec cette nouvelle lessive.

 

 

Les bons côtés :

 

- une lessive respectueuse de l'environnement : moins de produits chimiques (on oublie souvent que notre lessive va se retrouver dans les égouts) et des emballages recyclables  

- plus respectueuse de la machine à laver aussi

- une lessive qui fait tout à fait bien son travail de lessive : c'est pas parce que c'est écolo, ou que la recette est moins compliquée, qu'on va retrouver sa chemise avec la tâche de kebab de l'avant veille 

- un prix finalement raisonnable : j'ai payé 15 euros pour une bouteille de lessive, mais après ça, le lot de trois recharges (et donc de trois bouteilles) est à 15,90 euros, soit 5,30 euros la bouteille. C'est plus cher que les lessives d'entrée de gamme en grande surface mais pas plus que celles qui sont dites écologiques ou de grande marque. 

 

 

Les moins bons côtés : 

 

- des fois, ça fait des petits grumeaux quand on prépare, mais il suffit de secouer un peu, ou même de mettre tel quel dans la machine, et il n'en reste rien quand on récupère le linge

- il faut tout de même prendre le temps de préparer sa petite bouteille quand on finit celle d'avant, quand on est un peu fainéant ou que ton coloc t'as pas prévenu qu'il avait fini la lessive, bah faut s'y coller (je trouve pas mieux comme point négatif...) 

 

 

Pour conclure cette petite expérience écologique, je dois dire que j'ai été totalement séduite. Prendre quelques minutes pour "préparer" ma lessive ne me dérange pas du tout et je suis contente d'avoir trouvée une démarche qui ne me demande pas trop d'effort tout en me permettant d'agir mieux, de manière réfléchie et éco-responsable (qu'est-ce qu'on adore ce mot, waouh !). Du coup, depuis, nous avons prit un abonnement directement sur la boutique de L'alchimiste. Nous recevons quatre recharges par trimestre (ce qui correspond à une moyenne de quatre lessives par semaine), ce qui nous coûte 22 euros tous les trois mois. Nous recevons les recharges de lessives directement dans la boîte aux lettres, et comme c'est bien calculé, nous ne sommes jamais en manque de lessive. Que demander de plus ? 

Écrire commentaire

Commentaires: 0